L'Avent dans le jardin secret : Un rapport du groupe sur les contes de fées par Marion Donehower

Bonjour ! Il est temps de faire un nouveau rapport sur le groupe de contes de fées qui se réunit dans mon jardin deux fois par mois.

Nous avons créé notre groupe l'été dernier à Juillet.

Le temps passe vite ! Nous sommes maintenant arrivés à l'Avent et à l'hiver. C'est le moment de faire du thé, de s'asseoir au coin du feu, de lire des contes de fées, de rêver, de dormir, de méditer, de regarder Britbox et MHZ et d'écouter les murmures de l'inspiration...

"Tous les contes de fées sont des rêves d'une patrie lointaine, partout et nulle part."
- Novalis

Portes de grange et vantaux magiques

Pendant l'été et l'automne, nous nous sommes assis autour d'une table circulaire sur mon porche. La table est faite de bois récupéré dans une vieille grange abandonnée de Santa Cruz. Le porche donne sur le jardin de l'arrière-cour. Notre travail est proche de la nature ! En été, nous ressentons la chaleur ; en automne, brr ! il fait froid. Les élémentaires dansent et aiment écouter les contes de fées.

Rudolf Steiner, Marie Louise von Franz, Verena Kast, Almut Bockemühl, Robert Bly...
Ce ne sont là que quelques-uns des auteurs de littérature secondaire qui ont rendu visite à notre petit groupe.

Nous parcourons les bois et les steppes, les landes et les savanes - partout où une fée nous mène.

Mais surtout, nous réchauffons nos amitiés.

"Le monde flottant" par Marion Donehower

Amitié et fée

Il y a quelque chose de magique à partager des contes de fées et à les lire à haute voix ensemble. Comme Bruce aime le dire dans notre Réunions de section: "Le conte de fées est plus puissant que la philosophie !"

Comment cela se fait-il ?

Eh bien, peut-être que c'est comme amitié! Dans nos discussions, nous ne sur-analysons pas les contes de fées pour atteindre le "vrai sens". Le sens est juste là ! Il est aussi présent que la citrouille orange qui trône au milieu de la table de la grange, que les oiseaux qui volent vers la mangeoire ou que les abeilles qui bourdonnent sur les fleurs.

"Le conte de fées est la pierre de touche de la poésie... tout ce qui est poétique doit ressembler à un conte de fées."
- Novalis

Nous explorons la richesse imaginative et symbolique du conte de fées dans une ambiance de conversation amicale - agrémentée de collations et de boissons et parfois même d'un ou deux gâteaux pour célébrer un anniversaire. Nous ne cherchons pas "la bonne ou la mauvaise signification", et cette approche non linéaire de la conversation a rendu notre groupe plus fort, je pense.

"La question vient du fond de la psyché : qui êtes-vous ? J'ai un jour abordé cette question dans un poème.
Après avoir marché tout l'après-midi,
Dans ma cabane au bord du lac, pieds nus,
Je suis devenu long et transparent.
Au crépuscule, je ressemble à une limace de mer.
Qui a vécu seul sans rien faire
Depuis dix-huit mille ans !",
- Robert Bly

Robert Bly (12.23.1926 - 11.21.2021)

Lors de notre dernière réunion, nous avons rendu hommage à Robert Bly. Beaucoup d'entre nous l'aiment beaucoup, et certains ont même passé du temps avec lui lorsqu'il enseignait ou lisait ses poèmes. Lors de notre dernière réunion, j'ai présenté l'introduction au livre de Robert Bly Plus que vrai, la sagesse des contes de fées dans lequel Bly présente six contes de fées dans un langage qui lui est propre. Il agrémente ces contes de commentaires perspicaces et surprenants. C'était un vieux hibou sage !

Qu'il s'épanouisse dans la lumière !

Notre groupe est actuellement fermé aux nouveaux participants
Les derniers mois ont donné au groupe une amitié et une identité particulières. La taille du groupe est parfaite pour un groupe intime. Pour cette raison, j'ai décidé que nous fermerons le groupe aux nouveaux participants pour le moment. Une fois que l'année 2022 sera un peu plus avancée, je réexaminerai la question des nouveaux membres. Comme nous le savons, et comme l'enseigne le conte de fées... tout change !

"Les ténèbres tombent dans l'obscurité
Chute de la corniche
Au rebord.
Il y a un homme dont le corps est parfaitement entier.
Il se tient debout, la tempête derrière lui,
Et les brins d'herbe sautent dans le vent.
Les ténèbres sont rassemblées en plis
A propos de ses pieds.
Il n'est personne. Quand nous voyons
Lui, on se calme,
Et naviguer dans le tunnel de la mort joyeuse."
- Robert Bly, "L'ermite", extrait de La lumière autour du corps.

Écrit par Bruce Donehower
03 décembre 2021